EARebound Agrandir l'image

EARebound

ERPLG00007

PRODUIT UNIQUEMENT TELECHARGEABLE :

Une fois votre paiement vérifié, vous recevrez un lien de téléchargement (guide de téléchargement et d'installation) et votre numéro de série par email.

MERCI DE TELECHARGER ET D’ESSAYER LA VERSION DEMO AFIN DE VOUS ASSURER QUE VOTRE SYSTEME EST COMPATIBLE AVEC CE PLUGIN.

Plus de détails

99.00€ TTC

En savoir plus

Plug-in VST2/VST3/AU/AAX pour Windows et Mac OSX (32/64 bits)

DemoManual

EARebound

L’histoire d’EARebound

EARebound est un mutli-délai sur-vitaminé qui a été conçu à l’origine pour répondre à un besoin très spécifique : créer rapidement des lignes rythmiques à partir de sons enregistrés dans les environnements les plus divers (naturels, industriels, urbains, …).

Enregistrer ces sons, les traiter avec des effets (soigneusement sélectionnés) afin d’en obtenir plusieurs versions, les charger puis les assigner dans un échantillonneur, les placer dans l’espace, … tout ceci prend un temps considérable et peut être un obstacle à la créativité spontanée. De plus, même si nous sommes satisfaits du résultat après des heures de travail acharné, il est ensuite difficile de modifier ce « petit bonheur rythmique » en temps réel (lors des situations de « live », par exemple).

Un premier prototype a vu le jour en 2011, offrant 16 pas (le signal entrant + 15 lignes de délai) traités par une série d’outils de sculptage et de positionnement. Le workflow était déjà similaire à celui délivré par une bonne vieille boîte à rythme et tout ceci était suffisant à la création en un temps record de lignes rythmiques composées des sons les plus improbables… Que de plaisir et de temps gagné !

Très bien… mais si l’on considère que tout le monde ne partage pas mon obsession pathologique pour les sons percussifs environnementaux, il aurait été dommage de laisser EARebound en l’état. En effet, il est vite devenu évidant qu’il avait le potentiel d’évoluer vers un produit bien plus universel, facile à utiliser et définitivement ultra-créatif…

Mis à part dans les situations où un délai de qualité est requis, EARebound est particulièrement performant lorsqu’il s’agit de créer des rythmes à partir de « n’importe quoi » ou pour sublimer une boucle de manière instantanée.

Quelques détails…

16 lignes de délai:

16 Delay Lines

Le signal direct combiné aux 15 premières lignes de délai forment un ensemble de 16 “pas” – comme ceux que l’on peut trouver sur la plupart des boites à rythme vintages.
Chacun de ces “pas” peut être traité par son propre set d’effets (saturation, filtres, modulation, …).

Par défaut, les temps de délai sont réglés de telle sorte que les “pas” correspondent aux double-croches d’une mesure en 4/4, l’ensemble étant synchronisé au tempo du logiciel hôte (bien sûr, vous restez libre de modifier chacun des temps de délai).

Si nous faisons abstraction des multiple paramètres de feedback (un par ligne de délai), tout ceci peut ressembler aux têtes modifiées d’un délai à bande ou encore, aux 16 pads d’une vielle boite à rythme…

Enfin, un délai global vous permettra de faire boucler votre pattern comme vous le souhaitez. En utilisant un temps de délai court, vous pourrez aussi l’utiliser pour créer des effets très spéciaux.
Comme les autres lignes de délai, le « Global Delay » dispose de son propre set d’effets.

Trois paires de sorties stéréo:

Le nom de ces sorties est relativement explicite: Main, Aux, LFE.

Cependant, même si vous n’avez pas l’intention de travailler sur des projet surround, ces sorties ne feront pas office de gadget.

Quand nous utilisons un délai multi-tap, nous aimons souvent ajouter un peu de « diffusion » à certaines « taps » ou nous aimerions appliquer un effet particulier à celles-ci (pas forcément une réverbération).

2D Position

Si vous aimez déjà une reverb, ne serait-il pas intéressant d’utiliser celle-ci plutôt qu’une reverb basique intégrée à votre délai ?
La sortie « Aux » combinée aux outils de placement d’EARebound vous permettront alors d’utiliser la reverb ou l’effet de de votre choix, comme s’ils étaient intégrés à EARebound.

La sortie LFE permet quant à elle de séparer les basses fréquences afin de les envoyer vers un subwoofer… Mais la section « SplitLF » d’EARebound a bien plus à offrir.

Basses Fréquences:

Un multi-délai a le potentiel d’envoyer vos basses fréquences un peu partout, chose que vos oreilles risquent de ne pas apprécier… Concrètement, les basses fréquences peuvent être à l’origine d’un mix vaseux si elles ne sont pas gérées correctement.

Low Frequencies

La section SplitLF d’EARebound vous permettra facilement d’éviter ce genre de désagréments en réduisant le niveau et/ou la largeur stéréo des basses fréquences. Vous pourrez aussi décider de les traiter après ou avant même qu’elles n’entrent dans les lignes de délai.

Et même si vous ne souhaitez pas envoyer les basses fréquences dans un canal audio dédié, la section SplitLF fonctionnera en mode stéréo.

Presets et fonction aléatoire:

Une sélection de presets organisés en catégories vous permettront de démarrer rapidement avec le plug-in. Le gestionnaire de presets offre également la possibilité de sauver, trier et rappeler rapidement vos propres pré-réglages.

Random settings

Si vous êtes en quête d’inspiration immédiate, appuyez sur le bouton « Random » pour générer des réglages au hasard. Appuyer sur ce bouton ne consistera pas à manipuler tous les boutons de manière aveugle… Vous pouvez définir vos propres règles afin d’obtenir des résultats appropriés à votre projet.

Aussi, passer d’un preset à l’autre ou appuyer sur le bouton « Random » déclenchera un processus doux pendant lequel EARebound fera tout son possible pour éviter les artefacts audio (pops, clicks, …). C’est pourquoi il est envisageable de réaliser de telles actions en plein milieu d’un morceau ou pendant des situations de live.

Workflow (processus d’utilisation):

EARebound intègre 16 lignes de délai (chacune disposant de son propre temps de retard et d’un paramètre de feedback), 17 unités de saturation, 17 quadruples modulations, 34 filtres (de type « cut »), 17 outils de positionnement, 1 crossover, divers réglages de niveau, dry/wet, send,…
Tout ceci représente environ 400 paramètres à votre disposition !

L’interface, cependant, a été pensée pour simplifier la gestion du plug-in.
Trois vues différentes sont proposées…

Main View

La vue principale (« Main View ») offre un accès à l’ensemble de réglages, paramètres globaux inclus (niveau d’entrée, de sortie, mix Dry/Wet, …). Pour les effets propres à une ligne de délai, il vous suffit d’appuyer sur le bouton ‘EDIT’ correspondant pour accéder à des contrôles permettant des réglages fins.

Mix View

La « Mix View » propose une vue d’ensemble des effets appliqués à la « source » et aux 15 premières lignes de délai. Celle-ci est très pratique pour régler rapidement un même effet sur ces 16 éléments.

Time Line

La « Time Line » (ligne de temps) propose quant à elle une vue d’ensemble des temps de délai appliqués aux 15 premières lignes de délai. Vous utiliserez probablement celle-ci pour régler les temps de délai les uns par rapport aux autres.

Utiliser l’interface graphique pendant les situations de “live” n’est cependant pas très pratique…

Contrôle MIDI *:

MIDI Learn

Même si les paramètres sont automatisables dans le cadre de la plupart des logiciels hôtes, EARebound dispose d’une entrée MIDI… et la procédure d’apprentissage MIDI ultra-rapide devrait suffire à prendre le contrôle de la bête en très peu de temps.

* EARebound est un effet disposant d’une entrée MIDI. La facilité de mise en œuvre de celle-ci (ou même la possibilité de l’utiliser) dépend du logiciel hôte utiliser. Merci de consulter le manuel de votre logiciel hôte pour plus d’information à ce propos.

Système requis:

PC :

Système d'exploitation : Windows (XP, Vista, 7, 8/8.1, 10 - 32/64 bits)

Processeur : Pentium IV or Athlon (minimum)

Mémoire vive : 1 Go (minimum)

Mac :

Système d'exploitation : Mac OSX (10.6-10.12)

Processeur : Intel Core2Duo (minimum)

RAM : 1Go (minimum)

EARebound est un plugin (VST2.4, VST3, AU, AAX) qui ne peut fonctionner de manière autonome.

Un logiciel hôte compatible est nécessaire.

Pour l'autorisation du logiciel, une connexion à internet est nécessaire (mais vous pouvez utiliser un autre ordinateur pour obtenir les codes d'autorisations).